Philippe Brach Portraits de famine

Portraits de famine : Portraits de famine

Écrit dans le bois, entre rush et zénitude, Portraits de famine constitue un disque de rires de ventre et de maux croisés, de douceur et d'ongles sur tableau noir, de crasse et de lumière, aussi ludique que lubrique, délire animalier en prime. C'est parfois gentil, souvent râpeux, aussi intelligent qu'irrévérencieux, la langue écorchée, le cœur aussi des fois, ça parle de la vie, de celle du chanteur, de celle des autres et peut-être même de la nôtre, faut voir.

Et le son ? Selon l'avis de Louis-Jean Cormier, réalisateur de l'album : du « pop rock psychédélique teinté de folk et de grunge… avec pas mal de paradis artificiels à l'intérieur. »

P.S. : Ça se prononce brak.


Lire la suite

Être membre Accès Plus

c'est se faire plaisir plus souvent à plus petit prix.

Devenez membre